Le dispensaire aujourd'hui

L'association Joie et Santé Biankouri a pour rôle principal de soutenir financièrement et moralement le centre de soins de Biankouri. Mais cette mission ne se résume pas à ça. C'est tout l'équilibre sanitaire et social des environs qui est en jeu.
Le centre de santé de Biankouri est dirigé par Soeur Yvette depuis le début de l'année. 

L'entrée du dispensaire

Ce dispensaire regroupe plusieurs services :


La consultation
Le centre de soins possède deux salles de consultations sans rendez-vous. Deux infirmiers reçoivent les patients pendant toute la matinée afin de leur donner des traitements pour des maladies ou des blessures. Ils peuvent également rediriger des enfants vers le CREN.


La pharmacie
Le dispensaire possède sa propre pharmacie, achalandée avec l'aide de l'association. Les médicaments sont vendus à un guichet, à la suite de la préscription de la consultation et sur ordonnance. La vente, bien que bon marché, permet de faire quelques bénéfices.


La maternité

La salle d'accouchement et la matronne

La maternité est le lieu de consultation prénatale, pour vérifier que la grossesse se déroule bien. De plus, dans le cas d'une séropositivité de la mère, des traitements sont envisagés pour diminuer les risques de contamination de l'enfant.
Les accouchements se font traditionnellement à la maison, parfois dans de mauvaises conditions. Les femmes sont donc incitées à se rendre si possible à la maternité.
Il y a ensuite des consultations post-natales pour s'assurer de la bonne santé de la mère et de l'enfant.


Le Centre de Protection Maternelle et Infantile (PMI)
Deux agents sillonnent le pays pour faire un suivi des enfants dans les environs. Les nourrissons sont pesés et surveillés et peuvent ainsi être dirigés le plus tôt possible vers le Centre de Renutrition si besoin est.



Le Centre de Renutrition et d'Education Nutritionnel (CREN)
Ce centre a pour but de faire prendre du poids à des enfants très dénutris en raison d'une alimentation insuffisante. A cette occasion, les mères apprennent à faire une cuisine adaptée aux tout-petits (bouillie) au moment du sevrage.

Les femmes du CREN


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site